top of page
  • Photo du rédacteurKarine

Comment bien nettoyer les conduits de ventilation?

Dernière mise à jour : 25 sept. 2023



L'entretien des conduits de ventilation est essentiel pour maintenir un air intérieur propre et sain. Plusieurs propriétaires se demandent donc comment nettoyer leurs conduits de ventilation de manière efficace et sécuritaire, mais surtout, à qui confier ce mandat.


Parcourez cet article pour découvrir un processus éprouvé qui respecte les standards de l’industrie fournis par l’Association nord-américaine des nettoyeurs de conduits de ventilation (la NADCA).
Vous verrez comment reconnaître une entreprise de confiance grâce à des méthodes de travail professionnelles et à l’utilisation d’équipements performants et spécialisés.

Étape 1 : la préparation

Dès son arrivée, l’équipe devrait mettre en place un plan d’intervention pour bien se préparer au nettoyage du système de ventilation.


Selon la technique préconisée par la NADCA, un collecteur de poussière – i.e. un aspirateur de grande puissance – doit être raccordé au réseau de conduits. Des portes d’accès sont parfois opérées pour permettre ce branchement.


En outre, le collecteur devrait fournir un débit d’air de 2 500 à 5 000 pieds cubes par minute (PCM) afin de créer une pression négative adéquate au retrait des agents de contamination. Un aspirateur d’atelier de type shop vac ne devrait donc jamais être utilisé pour ce genre d’entretien puisque sa puissance moyenne atteint seulement 500 PCM.


Pour obtenir un air sain et libre de contaminants, le collecteur de poussière doit également être muni d’un filtre HEPA qui captera de 99,97 % des particules fines.


Finalement, un ballon de zonage – ou autre barrière étanche – doit être installé entre le collecteur et la fournaise afin de protéger les serpentins de cette dernière des débris en mouvement lors du nettoyage.


Étape 2 : le nettoyage par succion-friction-pulsion (SFP)


À l’aide d’un puissant compresseur d’air de 150 PSI/24,5 PCM qui déploie une pression constante, l’air est poussé dans chaque bouche d’aération, le long des conduits, et propulse les saletés et les débris accumulés vers le collecteur de poussière qui les aspire.


En complément, plusieurs dispositifs d’agitation sont utilisés pour déloger la poussière, tels que:

  • des fouets à air comprimé

  • des buses à air comprimé

  • des tiges

  • un robot mécanique

En plus des conduits, l’ensemble des composantes du système de ventilation doivent être nettoyées, incluant les grilles, les diffuseurs, la fournaise, le condenseur et l’échangeur d’air.


Étape 3 : vérification et remise en place

Pour terminer, l’équipe engagée devrait effectuer une inspection visuelle des conduits avec une caméra et procéder à l’installation des nouveaux filtres (fournis par le client) avant de remettre le système en marche.


Fait intéressant : un nettoyage adéquat nécessite environ 4 h de travail et peut prendre de 6 h à 8 h pour les plus grandes demeures. Gardez donc l’œil ouvert!

Confiez-nous l’entretien de votre système

En plus de sa certification de l’Institution des nettoyeurs de conduits de ventilation (INCV), l’équipe de Rafales Ventilation suit des formations continues qui favorisent un service sécuritaire de grande qualité.


Découvrez pourquoi procéder au nettoyage de vos conduits de ventilation et à quelle fréquence vous y adonner en parcourant notre article sur le sujet.


Prêt à passer à l’action? Contactez-nous sans tarder pour planifier un entretien.






Comments


bottom of page